CanSpotPPA

 

CanSpotPPA: Une surveillance accrue pour protéger le secteur porcin des répercussions de la peste porcine africaine.

La peste porcine africaine (PPA) peut être une cause de maladie grave et de mortalité chez le porc. Elle n’est pas présente au Canada, mais les éclosions ailleurs dans le monde ainsi que les mouvements internationaux de personnes et de marchandises font augmenter le risque de son entrée au pays. Si la PPA devait devait être introduite chez des porcs au Canada, les frontières fermeraient, et le commerce de porcs vivants et de produits du porc s’arrêterait.

L’objectif premier de CanSpotPPA est la détection précoce, pour que la PPA puisse être rapidement maîtrisée. Ses effets nuisibles en seront ainsi réduits. Un aperçu de CanSpotPPA est accessible ici : CanSpotPPA Résumé d'une page

Les analyses pour la détection précoce basée sur le risque menées dans les laboratoires agréés constituent le premier nouvel outil de surveillance à être mis en œuvre dans le cadre de CanSpotPPA. Il permettra aux laboratoires agréés, à la demande d’un médecin vétérinaire ou d’un pathologiste, d’effectuer des tests de dépistage de la PPA sur certains cas soumis en nécropsie.

D’autres informations pour les producteurs sont accessibles ici : CanSpotPPA Description pour les producteurs

D’autres informations pour les médecins vétérinaires sont accessibles ici : CanSpotPPA Description pour les vétérinaires

Rappel : LaPPA est une maladie à déclaration obligatoire; autrement dit, les médecins vétérinaires, les producteurs et les employés de ferme sont tenus de contacter l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) immédiatement s’ils soupçonnent la présence de la maladie.